Quand j’étais petite, on me disait souvent que j’étais intelligente et talentueuse pour les langues. C’est un gentil compliment, n’est-ce pas? Mais si je te disais que ces compliments que l’on fait, avec toutes nos bonnes intentions, sont en fait néfastes (negative) en termes de mentalité? Qu’ils limitent notre vision de l’apprentissage et de l’amélioration de soi?

C’est en tout cas ce que nous dit Carol Dweck dans son best-seller “Mindset”. Tu en as déjà entendu parlé? Selon les études auxquelles elle se réfère, le monde serait divisé en deux catégories de personnes: d’une part, les gens qui ont une mentalité fixe (fixed mindset) et d’autre part, ceux qui ont une mentalité de croissance (growth mindset).

Mentalité fixe et mentalité de croissance: qu’est-ce que c’est?

Comme l’explique le livre de Carol Dweck, ceux qui ont une mentalité fixe ont tendance à croire au talent inné, aux prédispositions naturelles. Par conséquent, ils veulent constamment prouver au monde qu’ils sont intelligents, qu’ils sont doués.

Ils ont peur des défis et des difficultés, car ils ont besoin de contrôle. S’il doivent admettre qu’ils ont fait une erreur, ce serait comme admettre qu’ils ne sont pas “spéciaux” après tout, ils sont “stupides”. Ceci est une éventualité qui leur fait très peur puisqu’ils la considèrent quelque chose de définitif. Ils ne croient pas que l’intelligence soit un muscle.

Au contraire, ceux qui ont une mentalité de croissance pensent que nos capacités, nos compétences, notre personnalité, notre intelligence même, grandit au fur et à mesure des erreurs et des opportunités que notre environnement nous apporte.

Comme tu peux t’en douter, les personnes qui ont une mentalité de croissance ont plus de facilités à sortir de leur zone de confort. Puisqu’ils prennent plus de risques, ils ont également plus de résultats en termes de succès.

Pourtant, ce n’est pas directement ce qu’ils recherchent. En effet, pour eux, l’apprentissage est un but en soi (a goal per se): le fait d’apprendre et de se dépasser est quelque chose qu’ils jugent comme amusant et intéressant.

Mais qu’est-ce qui détermine que nous ayons une mentalité fixe ou une mentalité de croissance?

Est-ce une question de génétique ou d’environnement, selon toi?

C’est vrai que si nos parents ont une mentalité fixe, il y a de grandes chances pour que nous développions également une mentalité fixe. Mais les raisons de cette hérédité apparente sont plus liées aux messages qui sont véhiculés (conveyed) par notre entourage que par les gênes…

En effet, les études tendent à prouver que c’est l’environnement dès le plus jeune âge (from early childhood) qui influence la mentalité que nous développons.

Les messages que les enfants reçoivent des adultes autour d’eux sont essentiel à la formation de leur système de croyance.

Par exemple, si lorsque nous accomplissons une tâche, nous entendons plusieurs fois un message de type “Bravo, tu es tellement intelligent” ou “Super, tu l’as fait très vite, tu es très doué”, nous aurons tendance à développer une mentalité fixe.

Au contraire des messages qui encouragent l’effort, la persévérance, la réflexion, tels que “J’aime quand tu te concentres comme ça pour résoudre un problème!” ou “Ton dessin est très beau, tu as dû y passer beaucoup de temps”. Ces réactions encouragent les enfants à continuer, à persévérer, et avec le temps, à devenir résiliants (gritty). Ces enfants-là n’auront pas peur des difficultés, qu’ils accepteront avec curiosité et enthousiasme.

As-tu une mentalité fixe ou une mentalité de croissance?

Pour déterminer si tu as une mentalité fixe ou une mentalité de croissance, il faut un peu t’observer. Comment réagis-tu face aux défis? Est-ce que tu as tendance à te concentrer sur les résultats de tes efforts ou sur le processus? Tu crois au talent inné? Penses-tu être capable de changement, d’évolution, et de développer ton intelligence?

Pour y voir plus clair, tu peux faire un test en ligne gratuit en répondant à une série de questions → https://mindsetonline.com/testyourmindset/step1.php

Les résultats peuvent être mitigés. On peut avoir certains traits de la mentalité de croissance et d’autres traits de la mentalité fixe. Notre état d’esprit peut aussi dépendre de notre humeur, de notre degré de fatigue, ou même de notre cycle féminin.

 Parfois, nous avons vraiment envie d’avoir une mentalité de croissance, mais il faut admettre que nous n’en faisons pas toujours preuve (we don’t always show it). Surtout, pas de jugement. Ce n’est pas vraiment de notre faute. Car une fois que nous nous sommes observés, nous allons pouvoir prendre le contrôle de notre destin, et nous transformer.

Les croyances ne sont que des croyances

Cette histoire de mentalités est le résultat de nos croyances, bien ancrées au fond de nous. Malheureusement, une croyance est généralement tellement puissante qu’elle nous dicte notre réalité, peu importe qu’elle soit vraie ou non.

Whether you think you can, or you think you can’t: you are right

Henry Ford

Mais sache-le: les croyances ne sont que des croyances.  Elle peuvent être modifiées, reprogrammées et transformées. N’est-ce pas fantastique?

Évidemment, si tu n’a pas envie de changer, personne ne va t’y forcer. Mais laisse-moi t’expliquer pourquoi c’est dans ton intérêt.

Les bienfaits de la mentalité de croissance

  1. ‘Les personnes qui ont une mentalité de croissance ont tendance à être plus heureuses. Elle ne se comparent pas aussi souvent aux autres et ont confiance en elles et en l’avenir. Elles souffrent moins de déprime ou de perte de motivation.
  2. Lorsqu’on a une mentalité de croissance, on utilise les erreurs, les critiques constructives, le feedback des autres comme des façons de nous améliorer. On peut accueillir ces informations comme des trésors plutôt que d’être sur la défensive.
  3. La mentalité de croissance nous autorise à apprécier ce qu’on fait et à continuer d’aimer ce qu’on fait même lorsqu’on fait face à des difficultés, comme lorsqu’on atteint un plateau dans l’apprentissage du français par exemple.
  4. L’attention est portée sur le plaisir de l’apprentissage plutôt que sur le résultat, ce qui est une des clés de la réussite. Ceux d’entre vous qui jouent au tennis le savent bien: une fois qu’on a tapé la balle, si on regarde sa trajectoire pour vérifier le résultat, la courbe de la balle est modifiée et le succès est compromis. C’est dans les actions et dans le processus que se trouve l’accomplissement.
  5. Par conséquent, les personnes qui développent une mentalité de croissance atteignent plus facilement leurs objectifs, même si ce n’était pas leur but premier.

Et les prédispositions naturelles alors?

Tout le monde n’est pas né pour devenir Mozart, n’est-ce pas?

Et bien tu sais quoi, si on lit un peu l’histoire de Mozart, on apprend qu’au début de sa carrière musicale, il manquait cruellement de talent… Ses oeuvres étaient des pièces rapportées d’autres oeuvres plus célèbres. C’est l’effort et la persévérance qui lui ont permis de développer ses compétences pour devenir le génie que nous reconnaissons en lui.

Admettons. Tout le monde ne peut pas devenir Mozart. C’est fondamentalement vrai puisque nous avons chacun notre destinée personnelle. 

En réalité, il est impossible de définir le vrai potentiel d’une personne. Il est impossible de prédire ce qu’une personne peut accomplir avec des années de passion, de détermination et d’entraînement.

Nous sommes responsables de ce que nous devenons.

La semaine dernière, j’ai partagé sur mon Instagram cette citation de Hal Elrod:

Le moment où tu acceptes que tu es responsable de tous les éléments de ta vie est le moment où tu obtiens de pouvoir de tout changer

Hal Elrod

Bien sûr ça ne veut pas dire qu’il faut se blâmer. L’effort est essentiel dans le chemin vers l’amélioration de nos compétences, mais ce n’est pas le seul élément. Nous ne sommes pas tous nés dans les mêmes conditions et probablement qu’une petite fille née dans un bidonville (shantytown) à Calcutta n’aura pas les mêmes opportunités qu’un garçon né dans une famille riche en Californie.

Cependant, prenons l’exemple de Jessica Long. Cette jeune femme a perdu l’utilisation de ses deux jambes lorsqu’elle était enfant. On ne peut pas vraiment dire qu’elle eut été prédisposée pour gagner une médaille d’or en natation, n’est-ce pas? Et pourtant, elle l’a fait.

Parce que sur le chemin de la réussite, le travail est toujours plus fort que le talent.

5 stratégies pour développer une mentalité de croissance, en pleine conscience.

Tu as découvert que tu as plutôt une mentalité fixe et tu veux changer ça? Voici les 5 stratégies que je te propose.

  1. Observe-toi. Prends conscience de tes réactions dans différentes situations de ta vie. Comment se manifeste ta mentalité? Comment réagis-tu aux critiques constructives? Quel est ton discours intérieur? Quel genre de compliment fais-tu aux personnes que tu admires?
  2. Accepte-toi. C’est comme ça que tu penses aujourd’hui. C’est ton système de croyance. Il n’y a pas de jugement car nous sommes nombreux à le partager, tu sais. Et maintenant, tu vas pouvoir agir et changer ton histoire.
  3. Pense à quelqu’un de très talentueux, que tu admires. Comment penses-tu qu’il/elle a atteint ce niveau de succès? Maintenant, imagine tout le temps qu’il/elle a passé à s’entraîner, à apprendre, à s’améliorer, jour après jour, année après année. Tu vois, tu peux l’admirer encore plus qu’avant.
  4. Utilise le pouvoir des affirmations pour transformer tes croyances. Répète plusieurs fois: “Je deviens meilleur chaque jour”, “J’apprends de mes erreurs”, “J’ai tout ce dont j’ai besoin en moi pour devenir la meilleure version de moi-même”, “Je construis mon talent.”
  5. Sors de ta zone de confort. D’une certaine façon, c’est rassurant de penser que nous sommes nés talentueux, que nous sommes “mieux” que les autres. Mais ce n’est pas vrai. Tu n’es pas spécial. Et moi non plus. Personne n’est spécial. Personne n’est mieux que quiconque. Nous nous développons différemment selon nos aspirations, nos croyances et les efforts que nous fournissons. Tu n’es pas meilleur que les autres. Mais tu peux devenir la meilleure version de toi-même.

Your beliefs become your thoughts,

Your thoughts become your words,

Your words become your actions,

Your actions become your habits,

Your habits become your values,

Your values become your destiny.

Mahatma Gandhi

*Disclosure: some of the links in this article lead to Amazon products. These are affiliate links. It means that if you purchase anything through this link I will receive a small commission but it won’t cost you anything more. I only link products that I value and recommend.

Discover you free e-mail course to Create your mindful language learning routine to break free of the plateau effect. Click on the picture!

%d blogueurs aiment cette page :